Ils sont nuls : votez nul !

Votez nul, mais surtout pas comme une démission !
C'est une réclamation purement citoyenne, sans partie ni candidat...le vote qui doit remplacer l'abstention.
Ce combat n'est ni de gauche ni de droite (ni français) il est universelle.
Ce vote de protestation sera l'affirmation que les programmes présentés à l'élection ne reflètent pas la voix du peuple ainsi que le signal d' un manque de confiance dans le système électoral actuel.

3 janvier 2010

Ils sont nuls votez nul

Pour la reconnaissance d'un vote de refus...!
Nous souhaitons fédérer les esprits militants et centraliser sur ce blog l'essentiel de ce qui se trouve à propos de ce combat.

Contrairement à des initiatives précédentes nous sommes opposés à la création d'un parti avec des candidats...
Une alliance (temporaire) pour la promotion de ce thème sera la bienvenue !

2 commentaires:

  1. Argumentaire :

    Les modèles contemporains de démocratie partagent un certain nombre de limitations dont la nature imparfaite du système de vote.
    En l'absence de "démocratie participative directe", de "prise de décisions délibératives", de "mécanismes de résolution collectifs",les peuples sont contraints de choisir parmi ce qui leur est présenté.
    Ce processus de vote tiens plus de la cuisine industriel que d'une cuisine gastronomique où de puissantes forces créatives peuvent être évoquées pour assembler des plats innovateurs avec des arômes complexes.
    En nous mettant en oeuvre une démocratie de style cafeteria, le système exclut de nombreuses voix et groupes.
    Nos république actuel sont vraiment une "fétichisation" du processus démocratique et le processus de vote représente une limite pré-établie sur l'expression démocratique.
    C'est là que la campagne "Votez nul!" entre en jeu.
    Il est du devoir des gouvernements de reconnaître ce vote de protestation comme un manque de confiance dans le système électoral en général ainsi que l'indication que les partis présent à l'élection ne reflètent pas la voix du peuple.
    Maintenant, avec le vote électronique, il est devenu impossible de défigurer le bulletin et de jeter un vote de protestation.
    En outre, même quand le vote nul ou blanc est possible, il est compté comme un vote annulé donc "non exprimé", ce qui est différent.
    Ce système impose une limitation de l'expression démocratique...
    Et si nous ne sommes pas heureux avec la cantine électoral?
    Il doit y avoir un moyen d'exprimer cela dans un cadre démocratique et c'est l'une des fonctions importantes du vote nul.
    Par exemple, si suffisamment de personnes émettent un vote nul, il serait possible d'annuler une élection.
    Notre système actuel refuse cette possibilité et, par extension, il nie la véritable expression de l'intérêt public.
    La campagne "Votez nul!" nous exhorte à reconnaître l'importante question de comment les individus peuvent participer équitablement à la détermination du cadre qui régit leurs vies, sans renoncer à leur liberté individuelle ni à la variété des choix qui s'offrent à eux pour l'expression politique.
    Ceux qui se battent pour la reconnaissance des votes nuls sont, à mon humble avis, l'avant-garde de la démocratie à une époque où les gouvernements nous jètent de la "poudre aux yeux" pour nous faire croire que nous sommes libres tout en imposant de plus en plus des tactiques "big-brother" pour manipuler les masses et porter atteinte à nos libertés individuelles.
    Il est de notre devoir de citoyens de s'assurer que le vote nul est discuté et reconnu par le système électoral pour ce qu'il est.

    Par Tiangong sur stumble upon : http://www.stumbleupon.com/url/voteznul.blogspot.com/
    Traduit de l'anglais et "modifié" en accord avec l'auteur!

    RépondreSupprimer
  2. Vote No!
    The right to vote no is not an issue that belongs to any one political party or country. If none of the candidates serve your interests, you should have the option to vote no! Must we be compelled to vote between a bad or worse candidate? NO! They work for us! The freedom to choose neither candidate and send each party back to find better qualified representatives ought to be a basic human right, should it not?

    RépondreSupprimer